Les 4 conseils mariage inavouables de la team Wedden pour éviter le crash le jour J


Le 22/06/2017 par

Vous voilà fraîchement fiancés, amoureux, sur un petit nuage depuis l’officialisation de votre mariage. Laissez-vous porter par les conseils mariage de l’équipe Wedden.

Soudain, le ciel est bleu tous les jours, le café au goût de jus de chaussettes est devenu d’un coup “pas si mauvais”. Même le voisin, le relou du palier d’en face est tout à coup beau et sympa. Aucune ombre au tableau, rien.  Cet état d’extase est tout à fait normal, rassurez-vous, ça s’appelle le bonheur et c’est à consommer sans modération.
Pour ne pas en perdre une miette, suivez nos conseils mariage.

Il est temps maintenant de s’attaquer aux préparatifs.
Ressortez le classeur nommé “Mariage”. Le format XXL, soigneusement organisé par intercalaires couleurs, classant les catégories, photos, robes, fleurs, musiques depuis votre première pyjama party entre copines en 2004. Seulement voilà, le groupe Alliage n’a pas prévu, de se reformer. Dommage.

Il va falloir faire le tri dans le flot d’informations débordantes des blogs de mariages, les magazines, les salons… Vous ne savez plus où donner de la tête. Vos proches et moins proches (imagine la caissière du casino qui te parle des magnifiques dragées du mariage de sa cousine, emballés dans du tulle rose bonbon…) vous bombarde de conseils mariage, astuces dans lesquels vous ne vous reconnaissez pas, mais alors pas du tout.

Les 4 mariés de l’équipe, Angie, Hélène, Matt et moi-même, nous avons décidé de venir à votre rescousse en vous donnant chacun un conseil mariage basé sur notre propre expérience.

mariee robe courte sur la plage
Crédit photo : Yokwé Films

« Il faut suivre sa première idée. Il ne faut pas choisir sa robe pour faire plaisir à quelqu’un » 

Hélène c’est notre experte web marketing, la killeuse des stratégies com 2.O. Derrière son petit minois et son allure svelte se cache un sacré bout de femme accro au soleil et au monoï qui a l’odeur de son enfance passée dans le sud est de la France.
C’est tout naturellement qu’elle s’est envolée vers les plages d’Antibes en ce mois de juin 2013 pour dire oui à son amoureux à l’accent anglais.

Naturelle et sportive, c’est une robe courte qu’elle rêve porter ce jour-là. Il faut dire que pour danser, sautiller toute la journée comme un criquet, c’est quand même le plus adapté !
Lorsqu’elle échange ses idées de tenue avec son fiancé, ce dernier a du mal à se projeter et lui confie son envie de la voir dans une robe longue. On ne peut pas le lui reprocher, pour un anglais, les traditions c’est sacré !
Hélène nous avoue regretter son choix aujourd’hui : « J’ai souffert le martyr dans cette robe de princesse avec traîne intégrée, ce n’était pas moi ». Notre toute douce a voulu faire plaisir à son partenaire mais avec le recul elle pense que la petite robe courte qu’elle a portée pour la mairie lui aurait beaucoup plu aussi et ce, même pour l’église !

« Faites-vous pouponner pendant que votre garde rapprochée s’occupe de tout » 

mariée hortensia bleu

Je ne vous présente plus Angela, notre pilier, le capitaine du navire qui pilote à merveille notre vaisseau spatial de l’amour.
Quand je lui ai demandé de me donner un conseil, un seul pour la rédac de cet article, c’est sans surprise que je me suis retrouvée avec une multitude d’astuces plus géniales les unes que les autres.

Mon choix s’est arrêté sur un détail pour l’organisation du jour J. On y pense souvent bien trop tard mais qui va installer les 800 mètres de fanions, les 150 bougies, les litres et les litres de fûts de bières ? Sans oublier l’âme généreuse pour aller chercher tata Colette qui débarque à la gare à 10h20 le jour même, avec ses 4 caniches of course… C’est tout naturellement qu’Angéla a pris les devants face à la tornade qui s’annonçait pour la journée de préparation de son mariage. Une semaine avant, elle a pris soin de préparer un fichier Excel mentionnant toutes les tâches à effectuer et à déléguer à son équipage. De l’installation de la déco en passant par les fleurs à récupérer chez son artisan, aucun détail n’est oublié. Une démarche qui a rassuré toutes les petites mains venues en renfort pour aider le couple le matin du mariage. Vous éviterez ainsi l’enchaînement des questions du style « Heu, dis-moi Angie, tes éventails je les mets où ???? » qui, sur une fréquence rapprochée peuvent vous rendre un brin irritable, pour ne pas dire complètement barge.

Objectif détente et grosse marade entre copines pendant que vos petits lutins bienveillants s’affairent avec vos fiches soigneusement préparées. Vous vous garantissez ainsi d’afficher votre plus beau sourire toute la journée et d’oublier les fuckings couacs qui sont passés entre les mailles du filet. Vous pouvez être une Super Woman du control freak OK mais vous n’êtes pas Dieu non plus, ne l’oubliez pas !

marie-homme
Crédit photo : Thomas Slack Photography

« N’hésitez pas à mettre la main à la patte pour votre décoration et à passer du temps à personnaliser votre lieu de réception »  

Matt, c’est le King du dev de la team Wedden. Autant vous dire que sans lui, le navire ne flotterait pas bien longtemps… En tant que bon développeur qui se respecte, il est prévoyant, organisé et d’une patience exemplaire (avec l’équipe de « couettes couettes » qui l’entoure autant vous dire qu’il valait mieux). Des traits de caractère qu’il a pris soin de mettre en exergue pour l’organisation de son mariage.

C’est sous le soleil d’été du mois de juillet 2016 qu’il a dit oui à sa blonde. Un mariage franco-américain qui ne manque pas d’idées originales. Le conseil mariage de Matt pour réussir votre jour j ? Personnaliser un maximum votre décoration pour créer une ambiance qui ne ressemble qu’à vous. Un conseil qui me fais sourire quand on apprend que le couple a passé l’année à récolter des bouchons de vin en guise de fil rouge pour l’ambiance. Où comment allier l’utile à l’agréable… Je vous avais dit que c’était un petit malin notre Matthieu.

200 bouteilles de vin plus tard, une dizaine de boîtes de doliprane épuisées, à quelques jours du mariage, le couple a assemblé les bouchons en les collant entre eux pour donner vie à leurs éléments de décoration.
Rappelez-vous, dans un article précédent, nous vous parlions du panneau à installer pour guider vos invités ou simplement les remercier de leur présence. Matt a eu l’idée d’utiliser sa petite récolte (pas moins de 2000 bouchons) pour confectionner un grand panneau pour afficher le plan de table.
Il nous avoue que le travail est long et requiert de la patience mais que le résultat en vaut la chandelle.

Nous terminons cette entrevue avec l’astuce technique de Matt (la technique c’est son dada, on ne peut pas le lui reprocher) : «Petit conseil à ceux qui veulent se lancer dans le collage de bouchons en liège : la colle qui adhère le mieux et qui est la plus efficace pour cet exercice c’est la Super Glue ! »

« Freinez les ardeurs de vos amis qui veulent venir tous en même temps pendant votre préparation »

mariée rock
Crédit photo : AnneLaure C photography

En ce qui me concerne, le mariage a eu lieu en deux temps.
Nous nous sommes mariés à la mairie en présence de nos amis, notre famille urbaine. Nous partageons notre quotidien avec eux depuis le début de notre relation amoureuse. Nous avons le sentiment d’avoir tout traversé ensemble, les moments heureux mais aussi les plus douloureux. C’était notre façon à nous de leur dire combien on les aime et de s’octroyer, un peu égoïstement, cette journée à Toulouse.

Et finalement sans le vouloir, le mariage à la mairie aura servi de test pour le Big Day une semaine après. Même si les organisations des deux journées étaient radicalement différentes, les grandes étapes restent les mêmes.

Nous leur avions donné rendez-vous pour notre préparation. Les filles dans notre appartement et les garçons dans celui du témoin de mon amoureux.
Sur le papier, le scénario était identique à celui de la célèbre série Sex and The city. Les copines dans leurs jolies robes, les rires sur fond de blagues douteuses, le tout en sirotant une coupe de champ pendant la préparation de mon crêpage de chignon façon Bardot.
En vrai, ça été un énorme crash test.
La scène s’est transformée sous mes yeux en scénario catastrophe. Je me suis retrouvée entourée d’une brochette de trentenaire excitées comme jamais, enfermées dans un 30m2 avec des températures caniculaires avoisinant les 40 degrés… La situation m’échappait totalement.
Résultat des courses, le stress est monté aussi vite que le brouhaha ambiant et ma coiffure dans le reflet du miroir ressemblait à tout sauf à celle de BB.

Pour le grand mariage, le samedi suivant, j’ai organisé une ronde de copines devant ma porte. A tour de rôle, deux par deux, elles sont venues passer un moment avec moi pendant ma préparation. J’ai pu profiter dans le calme de chacune d’elles et tout le monde était beaucoup plus détendu !

Vous pouvez allez faire les curieux et piocher des idées dans les photos de mariage d’Hélène, Angéla et Elodie sur le site Wedden.fr

4 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *